récit de voyage à Bornéo : découverte du Sarawak

Nous voilà en route pour Bornéo !! Rien que le nom ça fait rêver,  non !!!

voyage bornéo en famille

 

Après un vol domestique reliant Kota Bharu à Kutching (vol Air Asia pour 211 euros pour 5 ), nous avons posé nos valises à la guesthouse Fairview. Nous avions demandé à Annie la maîtresse des lieux d’organiser notre transfert depuis l’aéroport (environ 30′).

Où dormir ? au Fairview c’est une grande maison, genre  B&B. Nous logions dans la chambre familiale pour 6 au rez de chaussée qui est  de confort simple, spacieuse et propre. Les chambres doubles à l’étage paraissaient plus cosys. Annie est très dynamique et efficace, elle organise plusieurs excursions et donne un tas  d’informations pratiques sur les environs. Je précise que l’on n’est pas tout à fait dans le centre, environ 15′ à pied de l’esplanade. Par contre le rapport qualité/prix est bon.

Notre programme :

  • 2 jours/ 1 nuit au parc Bako 
  • Visite de Kuching
  • 1 jour à la péninsule de Santubong, visite du SCV (sarawak cultural village) et après midi au Permai Rainforest Resort.
  •  3 nuits/2 jours chez l’habitant dans un village Bidayuh chez Saloma villagestay, GROS COUP DE COEUR !!
  • Visite du parc de Semmengoh  et ses orangs-outans.
  • 1 nuit sur l île de Satang où nous avons eu la chance d’assister à la ponte, la naissance et remise en liberté de tortues. MAGIQUE !!

Je vous raconte en image :

Nous avons pu laisser une partie de nos affaires à la guesthouse Fairview quand nous sommes allés au parc de Bako et même chose quand nous sommes partis dans le village Bidayuh. 

A savoir : ne pas trop se charger pour le parc Bako car on débarque directement sur une grande plage et selon la marée il faut marcher un peu.

Le parc de Bako

Il faut réservé plusieurs mois à l’avance son logement dans le parc directement sur le site internet. On dort dans de petits bungalows, certains sont rénovés, d’autres pas du tout ! pas de chance nous avions un bungalow très très vétuste (insalubre).. prévoir un « sac à viande » serait une riche idée car c’est vraiment limite côté propreté avec les enfants….

Infos pratiques pour le parc Bako :

  • Pour se rendre au parc => 30′ de voiture depuis Kuching ( prendre un taxi ou un uber ou  organiser le transfert par l’intermédiaire de votre guesthouse),  ensuite on prend un bateau (environ 15′).
  • Entrée dans le parc 100RM (2 adultes et 1 enfant gratuit pour nos filles de 7 ans)
  • Bateau 45 RM aller/retour (dernier retour depuis le parc à 15h)
  • Guide 120 RM de 9h à 14h (à réserver quelques jours avant si possible car il n’y en a pas beaucoup)

Dans le parc nous avons fait exclusivement des randonnées. En arrivant dans le parc on vous donne une carte avec différents trails (durée et distance). Pour vous donner une idée, en une après-midi et une journée (retour à 15h), nous avons pu en faire 4 ( T Sapi, T Delima, T PandanBesar (vue sur le Sea Stack), Ula Assam). Sachant qu’il fait vraiment très chaud et humide, du coup on marche plus lentement. Sur les sentiers il y a parfois des escaliers en bois assez raides et glissants.

Prendre un guide ou pas ? bof bof ! nous avions pris un guide toute une matinée  pensant voir plus d’animaux,  mais finalement nous avons suivi simplement les sentiers balisés, nous étions un peu déçu car nous aurions fait la même chose seuls…mais je pense que ça doit dépendre des guides.

Nous n’avons  pas pu faire la balade nocturne organisée par les guides du parc (10RM/pers) chaudement recommandée dans le lonely planet car il a beaucoup plu pendant toute la soirée et elle a été annulée.

Où manger à Kuching ?  nous avons dégusté d’excellents fruits de mer et crustacés au top spotadresse incontournable. C’est un food court sur le toit d’un immeuble, il y a beaucoup de monde, une très bonne ambiance et surtout c’est délicieux !!! Essayer d’arriver avant 19h c’est l’heure de pointe.

Comme spécialité il y a aussi d’étranges gâteaux, bon j’ avoue nous n’avons pas goûté…

Visite du Sarawak Cultural Village : 

C’est encore Annie l’hôtesse dynamique de notre guesthouse qui organise notre transport jusqu’à la-bas (60RM l’aller). Il faut compter 45 ‘ de Kuching. L’entrée est assez chère 30 RM/enfant et 60RM/adulte. Mais la visite nous a plu, on peut voir des reconstitutions de maisons traditionnelles très belles et un spectacle de danse avec une  démonstration de sarbacane que les enfants ont adoré. Si vous y êtes le 1er week-end de Juillet vous pourrez assister au festival de musique qui a lieu ici.

La visite nous a pris 2h30/3 h en prenant le temps.

Où manger ? au Permai Rainforest Resort (à 5 minutes à pieds du SCV) : c‘est un établissement qui possède des bungalows, un snack et des activités au milieu de la jungle et avec grande plage de sable. Nous avons mangé sur place (simple et correct), le snack surplombe la plage et est au milieu de la végétation , c’est assez joli. On a pu voir 2 serpents tout près…

La plage est grande, on peut se baigner mais l’eau est un peu trouble.

Sur place il y a plusieurs activités possibles  : excursions bateau de 3h pour aller voir les dauphins, lucioles et crocodiles le matin ou en fin d’après-midi, location de kayak, un petit accrobranche. Attention :   il faut impérativement réserver à l’avance (ce que nous n’avions pas fait) et du coup tout était complet, tant pis !!

Il y a aussi un bassin naturel au milieu de la jungle pour se baigner, nous l’avons testé et approuvé !!Bon moment de détente avec peu de monde.  Bref l’endroit est plutôt sympa pour passer une 1/2 journée ou un peu plus. On peut également dormir sur place dans les bungalows sur pilotis perchés en plusieurs mètres de haut, l’expérience doit être chouette…

Poursuite du voyage avec le séjour de 3jours/2 nuits chez  Saloma. 

Notre ♥ du voyage  le séjour chez l’habitant dans un village Bidayuh

J’avais réservé ce séjour sur les conseils d’une amie (un grand merci à Karine 🙂) directement  sur le site salomavillagestay.org . On a vécu pendant 3 jours au sein de la famille de Saloma, nous y avons découvert le village et la façon de vivre de ses habitants,  avons participé aux récoltes dans les champs et à l’élaboration de recettes à base de bambous, nous nous sommes baignés dans des cascades et des rivières, les enfants ont appris comment fabriquer et utiliser une sarbacane…..c’était une expérience riche et authentique qui restera pour toute la famille l’un des meilleurs moments de notre voyage en Malaisie.

Sur la route qui menait au village de Saloma nous avons fait une halte au parc Semmengoh pour voir les orangs-outans. Nous en avons vu 4. Ils sont en liberté mais sont nourris 2 fois par jour par les responsables du parc. On peut se dire que ça fait un peu zoo mais le parc n’est ouvert aux visiteurs que 2h /jour justement limiter les contacts avec les hommes . Cela permet de voir ces animaux extraordinaires dans leur milieu naturel .

Après ces 3 merveilleurs jours avec Saloma, nous avons regagné notre guesthouse Fairview où nous avions laissé une partie de nos affaires.

Ile de satang : naissance et ponte de tortues 

Le lendemain était un moment attendu car nous partions sur l’île de Satang pour assister à la ponte des tortuesCette excursion était organisée par Annie, la propriétaire de notre guesthouse. C’est d’ailleurs une chance car l’île de Satang n’est pas ouverte aux touristes, mais Annie est une amie des propriétaires de l’île et a donc le privilège de pouvoir accompagner ses clients sur cette île confidentielle. Nous voilà donc partis pour 1h de voiture et 1/2 de bateau.

Arrivé sur l’île la plage est paradisiaque mais……ne pas se fier aux apparences …. l’île est truffée de sandfly (mouches des sables) il y en a partout et ENORMEMENT !! du coup impossible de rester sur le sable et même dans l’eau, elles tournent autour de nos visages!!

Pour prendre le large avec la plage, nous avons pris deux kayaks et sommes restés sur l’eau un bon moment 🙂

Le soir, il faut donc impérativement avoir pantalons longs, chaussettes, et t shirt manches longues et de l’anti moustiques DEET . Malgré tout cela je suis rentrée le lendemain avec plus de 50 piqûres. La bonne nouvelle c’est qu’il n’y a que moi , les enfants et mon mari ont été épargnés, seulement 2 ou 3 piqûres  (incroyable ! les sandfly choisissent leurs proies :))

 Morale de l’histoire => les sandfly n’aiment pas toutes les peaux, la mienne, elles adorent 🙂 !!

De tout façon même avec les sandfly si c’était à refaire j’y retournerai les yeux fermés, ce que nous avons vu là-bas est exceptionnel !!!

Nous avons été très chanceux ce soir là , nous  avons assisté à la ponte d’une tortue, recueilli, compté les oeufs, observé l’éclosion de 95 petites tortues (les gardes les ont compté devant nous )que nous avons ensuite remis à la mer.

recueil des oeufs des nuits précédentes

C’est la magie des voyages , notre fils n’est pas près d’oublier le jour de ses 13 ans ! Bon anniversaire mon grand !!!

Avant de quitter Bornéo, voici deux petites photos que j’aime bien prises à  Kuching.

Bilan : La Malaisie nous aura comblé par sa diversité. Les régions sont très différentes les unes des autres, y voyager est facile et économique en famille. Nous avons trouvé qu’il y avait moins de monde qu’en Thaïlande. C’est un pays où je pense déjà revenir pour d’autres découvertes, notamment sur Bornéo.

Et vous, quelle région vous a particulièrement plu en Malaisie ?

A lire : les autres régions que nous avons visité en Malaisie : 

 

voyage bornéo en famille

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *