Camper en Polynésie

L’été dernier, nous sommes partis en Polynésie. C’est notre deuxième voyage sur ces archipels paradisiaques. Nous adorons les sports aquatiques : plongées, snorkelling, bateau, paddle, planche, kite … et  là-bas c ‘est vraiment le paradis

=> sous l’eau 

=> et sur l’eau 

Le soucis des voyages en Polynésie c’est le budget :)), une fois les billets d’avion payés, il faut se loger….et à 5 ce n’est pas vraiment bon marché sur cette destination.

C’est pourquoi cette année nous avons opté pour le camping : une chouette solution plus économique . Autre point positif : les campings sont, la plupart du temps, situés au bord l’eau  ou même directement sur la plage (y a pire !).

Le tarif est en gros de 12-15 euros par pers par nuit (les enfants paient 1/2 tarif ou parfois gratuit selon l’âge). 

Mooréa => Camping Nelson. Très bien situé, proche du Tipanier. Portion de gazon face à la mer, possibilités également de petites chambres à louer avec sanitaires communs pour un tarif proche du camping. 1800XPF/pers/nuit  (15 euros) pour le camping et 2400XPF (20 euros) en chambre dortoir de 3 .

Tikeau => pension Justine  :  très jolie plage, grand espace pour disposer sa tente, possibilité de demander la demi-pension (à l’avance), pratique, convivial et bon).3500XPF/tente/nuit.

Raiatea  =>Sunset Beach : grand complexe avec des bungalows, on plante sa tente dans de l’herbe, le bloc sanitaire et la cuisine sont grands. il n’y a pas vraiment de plage devant, l’eau est plutôt foncée mais il y a un ponton avec une tyrolienne (amusant avec les enfants). Le gros atout est que c’est très proche des marinas pour récupérer les bateaux de location.

Rangiroa => Rangirao plage  : je ne recommande pas chaudement  car c’est très petit, la plage est en corail et en pente donc pas très confortable pour le camping. Il y a des chambres (spartiates) qui ne doivent pas être beaucoup plus chères c’est peut être mieux ?  à voir…Par contre la plage est sympa.

Question logistique : nous avions emmené 2 tentes légères, 5 matelas gonflables (dont 2 très fins mais ils manquaient de confort), la pompe, 5 draps de sacs de couchage (achetés à décathlon :  compacts, légers et pas chers => pratiques).

Tous les campings disposaient d’une pièce avec table, frigo, vaisselle, cuisson. On peut donc se faire à manger. Nous faisions les courses au fur et à mesure pour des repas simples ou mangions ailleurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *